logo-recadre.jpg



UN DISPENSAIRE DANS SON VILLAGE 


       

25 Septembre 2011

Hari terminera son contrat à l'hôpital de Chaurajahari fin Décembre 2011 et s'installera alors à Kathmandu, dans une chambre louée chez un ami. Les divers examens pour entrer en "postgraduation" ont lieu en Février. Normalement, il faut les préparer de façon très intense durant une bonne année d'étude forcenée mais Hari voudrait malgré tout, après un mois seulement de révisions, tenter le coup, ne serait-ce que pour un contact psychologique avec cette épreuve. Le coût de cet examen se monte à 400/500 Euros par présentation. Si par très grande chance il était reçu, cela lui ferait gagner une année et lui permettrait d'accéder tout de suite à l'Université, tout en économisant une année de frais de séjour à Kathmandu. Dans le second cas, et après une longue année d'études et de révisions intenses en 2012, il repassera plusieurs examens d'entrées en Février 2013. En cas de réussite et d'acceptation dans une Université, il aura alors un entretien très important avec la hiérarchie de cet établissement déterminant également (selon le contact et l'éventuelle influence) le coût de ces trois années d'études. Parmi ces coûts, les droits d'entrée peuvent considérablement varier selon le nombre de places disponibles et la demande des familles en attente. C'est à cause de ce problème que dans le passé Hari avait perdu sa place dans un collège médical de Kathmandu, "vendue" à plus offrant, et avait dû étudier au Bangladesh. Hari connaissant maintenant bien ce système et ayant maintenant des contacts dans le milieu universitaire et médical pense, cette fois, pouvoir éviter cet écueil. Le coût de ces 3 années d'études se monterait approximativement à 30 000,00 Euros auquel il faudra ajouter les frais d'hébergement et de nourriture (200€/moisx36mois) soit 7 200,00 euros.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Des nouvelles de Laprak, où les choses ne se passent pas vraiment comme nous l'aurions souhaité.... à consulter ici.