logo-recadre.jpg



UN DISPENSAIRE DANS SON VILLAGE 


       

7 Septembre 2014

Chers amis!

Comme nous l'avions prévu, notre voyage au Népal en novembre pour y acheter un terrain de 2 hectares se précise. En voici quelques détails.

Hari prend un congé de vingt jours et nous attendra à Katmandou à partir du 20 novembre 2014. Dès le 23, nous serons cinq membres de l'association à le rejoindre progressivement pour partir le 27, en véhicules 4x4 jusqu'à Gorkha. De là, nous rejoindrons le village de Laprak, à 2 200 mètres d'altitude.

C'est dans ce village, au début du célèbre chemin de trekking, le Tour du Manaslu, que nous devons aller examiner le terrain en question et voir si son emplacement convient à la future construction de notre dispensaire. Nos amis népalais, membres de l'association, y ont tenu des réunions pour consulter les villageois au sujet de notre projet. Ces derniers, enthousiastes et conscients des bienfaits que la construction d'un dispensaire pourra apporter à leur communauté, ont décidé de se regrouper en une quarantaine de propriétaires pour nous céder une parcelle suffisamment grande.

Nous y serons deux jours, les 28 et 29 novembre pour visiter les lieux et exprimer nos avis. Cependant, en tant que futur gestionnaire responsable du dispensaire et devant vivre sur place, ce sera évidemment notre médecin Hari qui finalisera et confirmera le choix du lieu. Rien ne pourra se faire sans son accord.

Il nous semblerait étrange de passer dans ce village avec un médecin expérimenté et de ne rien entreprendre. Nous avons donc décidé d'y organiser ponctuellement, le 29 novembre, un Camp Médical pour soigner les patients potentiels des villages avoisinant, estuimés, avec les enfants à plusieurs centaines. Notre équipe médicale sera ainsi constituée : Hari et deux médecins amis supplémentaires, pédiatre et cardiologue, assistés de quatre infirmières et un pharmacien pour la distribution des médicaments. Les consultations et les soins auront lieu dans plusieurs grandes tentes et les volontaires du village organiseront les files d'attente. De même, nous profitons de la circonstance pour distribuer aux enfants 400 brosses à dent et dentifrices. Grâce à nos soutiens et amis locaux, nous ferons connaître à l'avance le jour et le lieu de ce Camp Médical, par des visites dans les villages du coin mais aussi, par des annonces à la radio locale en dialecte Gurung.

Notre retour à la capitale se fera par une descente à pied vers la vallée de la Buri Gandaki jusqu'à un village où nous retrouverons la piste et les véhicules 4x4. Selon notre décision commune, nous entreprendrons à Katmandou les premières démarches administratives pour lancer la procédure d'achat du terrain.

Notre retour en France se fera pour certains, dès le 4 décembre.

Notre budget commun pour le Camp médical du 29 novembre se montera à 3500 € dont 1500 de médicaments. Si cette longue journée (du lever au coucher du soleil !)d'un évènement si rare dans ce village isolé, qui ne reçoit jamais la visite de médecins confirmés vous intéresse, vous pouvez participer à sa réalisation en nous envoyant votre soutien à notre adresse ou à notre compte associatif dont les coordonnées figurent en tête de notre site. Par avance, grand merci !

Nous filmerons et prendrons de nombreuses photos sur place, pour mieux vous faire partager ce grand évènement sur notre site, espoir-nepal.fr, après notre retour.

Gérard Naigeon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Rien ne se passe comme prévu à Laprak. Des nouvelles ici......